Dans la jungle de la rénovation thermique, on peut au moins s’appuyer sur Rénov’actions 63

Bonne nouvelle pour tous ceux qui ont un projet de rénovation thermique de leur logement : il existe un service gratuit et fiable pour les conseiller. Il suffit d’appeler !


Cliquez sur les intitulés sur fond noir ci-dessous pour en dérouler le contenu. Vous pouvez aussi afficher en grand chaque visuel en cliquant dessus.

Le pourquoi et le comment

Ce reportage provient directement d’une expérience personnelle : j’ai testé et apprécié ce service. D’autant plus appréciable en ce qui me concerne que je n’ai aucune compétence technique en matière de bâtiment. J’ai donc supposé que je n’étais pas la seule à n’avoir pas la moindre idée de ce que valait mon logement en matière de performance thermique. J’ai donc voulu partager avec vous cette intéressante opportunité.

J’étais même tentée de vous la raconter sous l’angle « J’ai testé pour vous ». Mais ma maison est tellement atypique que vous ne vous seriez peut-être pas reconnus…

J’en profite pour remercier Aurélie Bonafos et Sigfrid Saffrey pour leurs précieux conseils. Nos lecteurs – je l’espère – me pardonneront ce petit message perso…

Marie-Pierre


Information sur notre prochain événement

Artisans compétents et charlatans, offres (trop) alléchantes et primes d’Etat, opportunités réelles, escroqueries, hameçonnage… Depuis que la rénovation thermique est devenue un sujet prioritaire à l’échelle nationale, le pire et le meilleur se côtoient dans le radar de qui veut transformer sa passoire thermique en cocon douillet.

Dans tout ça, il existe au moins un dispositif fiable qui pourra vous aiguiller. Il existe dans toute la France sous diverses formes. Dans le Puy-de-Dôme, il s’appelle Rénov’actions 63.

Particularité : il s’agit d’un service public, gratuit, à disposition de tous ceux qui se posent des questions ou envisagent de rénover leur logement.

Technique et financements

En quoi ça consiste ? C’est assez simple : un numéro de téléphone unique ou le site internet pour prendre rendez-vous. Puis un contact avec un des 17 conseillers répartis sur le territoire du département, qui pourra se prolonger chez vous pour un diagnostic très concret.

Ce conseil, totalement personnalisé, se situe sur deux axes : la recherche du financement correspondant à votre besoin de travaux, et le regard d’un professionnel qualifié et neutre sur votre projet ou sur les améliorations les plus logiques et profitables en vue d’améliorer les performances thermiques de votre maison ou de votre appartement.

Visite d'un conseiller sur un projet de rénovaction thermique
La visite d’un conseiller technique de Rénov’actions 63 peut infléchir votre projet dans un sens plus cohérent et plus global. – Photo Jérôme Pallé

Quel système de chauffage sera le plus approprié ? Vaut-il mieux remplacer mes simples vitrages ou s’attaquer aux courants d’air qui passent autour ? Isoler par l’intérieur, par l’extérieur, dans les combles ? N’y a-t-il pas un pont thermique qui rendrait mon projet inefficace ? Mes murs en pierre sont-ils isolants ?…

Du pavillon en préfabriqué des années 1970 à l’appartement ancien de centre-ville, de la maison de bourg médiévale biscornue à la vieille ferme à retaper entièrement, chaque cas est différent et mérite son propre examen.

Cohérent et global

« Notre objectif est d’inciter les personnes à réaliser la rénovation la plus globale et la plus cohérente possible », indique Nicolas Pereton, responsable du service.

Globale : parce que le remplacement d’une chaudière ne suffit généralement pas à gagner en efficacité, surtout si vos murs sont de vraies passoires, et parce que c’est bien souvent un ensemble de mesures plus ou moins lourdes qui vous débarrassera de ces désagréables sensations de froid, d’humidité, de courant d’air. Certes, c’est plus coûteux dans l’immédiat, mais à terme, la rentabilité d’un gros investissement peut s’avérer payante et s’ajouter au confort retrouvé.

La suite de votre article après une page de pub (pour Tikographie)

Il reste quelques exemplaires de notre premier recueil papier « l’année tiko 2023 » : 16 reportages sélectionnés par la rédaction de Tikographie et imprimés avec amour et encre végétale

Merci de votre temps de cerveau disponible ! Le cours de votre article peut reprendre.

Cohérente aussi, parce qu’un particulier qui entreprend des travaux en fonction de son intuition, de la meilleure promo du moment ou de l’expérience d’un voisin dont la maison n’a pas les mêmes caractéristiques… eh bien, cela peut conduire à des choix peu efficaces, voire à des aberrations qui peuvent s’avérer catastrophiques. Mieux vaut en avoir conscience avant de se lancer.

« Le but est de simplifier au maximum le parcours des usagers. »

Au terme de deux ans et demi du dispositif, qui a conseillé 16 000 personnes dans le Puy-de-Dôme, Nicolas Pereton confirme que les conseils techniques ont souvent aidé à améliorer la cohérence du projet.

Impact et précarité

« L’objectif initial a été d’accompagner toutes les personnes qui le souhaitent, y compris celles qui se situaient au-dessus des plafonds de ressources pour être aidés dans les dispositifs antérieurs. Il s’agit de réduire à la fois les impacts carbone et la précarité énergétique », détaille-t-il.

Alors certes, Rénov’actions 63 ne propose pas de diagnostic approfondi, mais vous aide à « défricher ». « Le but est de simplifier au maximum le parcours des usagers, insiste le responsable du service, car pour beaucoup, même quand l’intention est là, cela reste abstrait de savoir quoi faire et comment le faire. »

Stand Rénov'actions 63 au Salon de l'Habitat
Les conseillers de Rénov(actions 63 vont aussi à la rencontre des propriétaires de logement, comme ici au Salon de l’Habitat. – Photo Jodie Way

Y voir plus clair dans les solutions techniques possibles, mais aussi dans les aides auxquelles vous avez droit, selon le projet et selon votre niveau de revenu. Car on vous orientera différemment pour un projet de rénovation global – entendez : assez global pour gagner au moins 30% d’efficacité énergétique – ou selon que votre revenu fiscal de référence est au-dessus ou en dessous d’un certain seuil.

« L’évolution des aides en 2024 devrait nous permettre de convaincre beaucoup plus de gens d’aller vers une rénovation globale. »

Nicolas Pereton reconnaît que la majorité des appels concerne l’information sur ces aides financières, mais déplore que pour l’instant, elles ne soient pas suffisamment incitatives pour aller plus loin que des mesures partielles. « Se contenter de changer la chaudière ou les fenêtres n’est pas suffisant, mais l’évolution des aides en 2024 devrait nous permettre de convaincre beaucoup plus de gens d’aller vers une rénovation globale », se réjouit-il.

Rénov’actions 63 va plus loin : des partenariats ont été engagés avec certaines banques pour qu’elles puissent orienter un client hésitant sur son projet de rénovation thermique, ou à écouter le plus favorablement possible une demande de prêt sur ce sujet. Partenariats aussi avec certains corps de métiers pour relayer les informations du dispositif : agents immobiliers, fédération du bâtiment, etc.

Les copropriétés aussi

D’autres aspects du dispositif pourront encore intéresser les candidats à la rénovation. Par exemple, il se veut un « guichet unique » pour tous les projets de rénovation des logements, y compris s’ils ne concernent pas la question thermique. Si les conseillers ne peuvent pas vous répondre, ils sauront vers qui vous orienter pour résoudre votre problématique, par exemple vers l’ADIL ou d’autres services compétents.

D’autre part, les conseillers ne vous lâcheront pas dans la nature si vous avez un projet ambitieux : ils vous accompagneront dans sa réalisation si vous en ressentez le besoin.

« Il existe de nombreuses arnaques, contre lesquelles nous mettons en garde les particuliers. »

L’équipe étant désormais complétée par un spécialiste des copropriétés, le service pourra aussi accompagner syndics et copropriétaires dans le cas plus complexe des bâtiments collectifs : il peut intervenir dès le début du projet, par exemple pour apporter des informations lors d’une assemblée générale des copropriétaires, pour réaliser un audit énergétique, pour préparer un cahier des charges…

Balade thermique
Rénov’actions 63 propose aussi, en hiver, des balades thermiques dans un quartier, à la recherche des déperditions de chaleur. – Photo fournie par Rénov’actions 63

Dernier volet de l’action de Rénov’actions63 : la sensibilisation. Outre la présence de ses agents sur les salons et autres manifestations où ils auront l’occasion de rencontrer le public, des « balades thermographiques » sont proposées dans la période hivernale. Il s’agit de faire le tour d’un quartier, en groupe, avec un agent muni d’un appareil qui permet de détecter les déperditions de chaleur. « A la fin de la balade, un debrief avec le groupe permet aux habitants du quartier de repérer des problèmes qu’ils ne soupçonnaient pas, et aux autres participants comprendre certaines problématiques qui pourraient les concerner », explique Stéphanie Galand, en charge de la communication de Rénov’actions 63, qui ajoute un autre message : « Il existe de nombreuses arnaques, contre lesquelles nous mettons en garde les particuliers. Nous avons mis sur le site des conseils face à ces phénomènes et en cas de doute, nous recommandons de solliciter nos conseillers avant de signer. »

Fait remarquable, ce service piloté par le Conseil départemental est abondé par l’ensemble des communautés de communes du département ainsi que Clermont Auvergne métropole, et soutenu par de nombreux partenaires. On peut déplorer que la Région Auvergne Rhône-Alpes ait annoncé son retrait en 2024, mais malgré cela, le dispositif continue. Il attend votre appel.

Pour prendre contact avec Rénov’actions 63, un seul numéro, à partir duquel vous serez dirigé vers un conseiller proche de chez vous :
04 73 42 30 72
On peut aussi prendre contact par le formulaire sur le site internet de Rénov’actions 63.

Reportage réalisé mercredi 13 septembre 2023. Photo de Une Valentin UTA.

Tikographie est un média engagé localement, gratuit et sans publicité. Il est porté par l’association loi 1901 du même nom, Tikographie, dont l’objet social est à vocation d’intérêt général.

Pour continuer à vous proposer de l’information indépendante et de qualité sur les conséquences du dérèglement climatique, nous avons besoin de votre soutien : de l’adhésion à l’association à l’achat d’un recueil d’articles, il y a six moyens de participer à notre projet :

Envie de recevoir l’essentiel de Tikographie par mail ?

Vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre newsletter en cliquant sur le bouton ci-dessous. Résumé des derniers articles publiés, événements à ne pas manquer, brèves exclusives (même pas publiées sur le site !) et aperçu des contenus à venir… la newsletter est une autre manière de lire Tikographie.