Les collectivités locales face à la résilience des territoires

Podcast audio de la table ronde qui s’est tenue le 22 septembre dernier à Coworkit : deux élus locaux du Puy-de-Dôme et un chercheur parlent de la question des « nouveaux risques systémiques » pour les communes rurales et péri-urbaines


Cliquez sur les intitulés sur fond noir ci-dessous pour en dérouler le contenu. Vous pouvez aussi afficher en grand chaque visuel en cliquant dessus.

L’intervenant : Jean-Marc Morvan

Crédit photo : ville d’Orcines (DR)

Maire d’Orcines depuis 2008 ; vice-président à Clermont Métropole en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation


Originaire de Bourbon l’Archambault dans l’Allier, Jean-Marc Morvan a suivi des études dans le bâtiment et l’énergie et se définit comme thermicien de formation. Il a travaillé plusieurs années en bureau d’études à Chamalières, puis comme maître d’ouvrage au rectorat de Clermont.

Passionné de hand-ball, il a passé 40 ans de sa vie dans le milieu associatif de ce sport d’équipe, à tous les niveaux, de joueur à président du comité départemental, « ce qui m’a aidé pour les contacts, et m’a familiarisé avec la toile d’araignée à laquelle on fait face quand on dépose des demandes d’aides » précise-t-il.

Elu local à Orcines en 2001, il remporte la mairie en 2008. Il est également vice-président à Clermont Auvergne Métropole en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Contacter Jean-Marc Morvan par téléphone : 06 19 36 49 95

Crédit photo : Ville d’Orcines (DR)

L’intervenant : Stéphane Rodier

Maire de Thiers ; président du Parc Naturel Régional Livradois-Forez ; vice-président de Thiers-Dore-Montagne


Né à Saint-Etienne, Stéphane Rodier a vécu longtemps dans la montagne thiernoise d’où sa famille est originaire. Sa formation porte sur la physique fondamentale – il réalise une thèse à Madrid sur la physique des particules.

Ensuite, il revient dans son pays natal et travaille en recherche et développement dans l’industrie de la coutellerie, à Thiers.

Elu en tant qu’adjoint au maire en 2014, il devient vice-président du PNR Livradois Forez, puis maire de Thiers en 2020. Depuis il est également président du PNR, et premier vice-président de la communauté de communes Thiers-Dore-Montagne.

Contacter Stéphane Rodier par courrier électronique : s.rodier [chez] thiers.fr

Crédit photo : PNR Livradois Forez (DR)

L’intervenant : Nicolas Duracka

Chercheur associé au laboratoire Communication et Société de l’UCA ; responsable scientifique du CISCA


Nicolas se définit principalement comme chercheur en sciences de la communication. « Je m’intéresse aux processus d’innovation de manière générale, et plus spécifiquement à l’innovation sociale » précise-t-il, en insistant sur les formes d’interaction – et donc de communication – entre les acteurs de ce domaine. Autrement dit, comment faire dialoguer différents acteurs de l’innovation sociale ?

Il distingue alors la « com’ » – un « processus de circulation de l’information qui vise à séduire » – de la communication, comparée à une forme de traduction. « La communication nécessite fréquence et intensité des relations interpersonnelles » estime-t-il. Nicolas a donc travaillé longuement sur ces processus, dits « praxéologiques » (liés à l’action), qu’il a dégagés sous forme de modèle de communication pour les collectifs hétérogènes, « acceptant l’incertitude et la production d’un résultat inimaginable au départ »

De formation de base en géomorphologie (master obtenu en 2008), Nicolas est aussi l’auteur d’une thèse présentée en 2016 intitulée « L’innovation sociale chez les acteurs de l’économie sociale et solidaire en Auvergne : une approche communicationnelle ». Par ce biais, il s’est notamment rapproché du chercheur Clermontois Eric Dacheux. Par la suite, il a travaillé au sein de l’institut Godin, spécialisé dans la R&D et le transfert en sciences humaines et sociales, au sein duquel il a travaillé sur plusieurs outils pratiques tels que des boussoles d’innovation sociétale.

Chercheur associé au laboratoire Communications & Sociétés de l’UCA, Nicolas Duracka est aujourd’hui le responsable scientifique du CISCA depuis 2021, après en avoir assuré la direction. En 2020, et particulièrement dans le cadre de la pandémie Covid-19, il travaille sur les questions de résilience des systèmes complexes. Face aux enjeux environnementaux et sociétaux, il a choisi d’orienter le travail du CISCA sur la résilience du territoire en initiant un dispositif d’accompagnement des acteurs locaux, qui a pris la forme fin 2021 du « Programme Transitions et Résiliences« .

Contacter Nicolas par courrier électronique : nicolas.duracka@cisca.fr

Crédit photo : Damien Caillard, Tikographie


Petite auto-promo : le premier livre édité par Tikographie sur la transition écologique en Auvergne

Pour ré-écouter l’intégralité de la table ronde, utilisez le lien Soundcloud ci-dessous :

Captation réalisée le 22 septembre 2022 à Coworkit. Crédit photo de Une : Claude Servol (DR)