A l’Est (de Clermont), du nouveau

Comment trois territoires ruraux à l’est de la Métropole, de Pérignat-ès-Allier à Viscomtat en passant par Lezoux, font face aux enjeux du dérèglement climatique ? Rapide tour d’horizon avec trois acteurs locaux engagés lors de notre table ronde du 13 octobre dernier.

Les intitulés dans un rectangle noir sont des blocs déroulants : cliquez dessus pour accéder à leur contenu.
De même, cliquez sur chaque photo ou visuel pour l’afficher en grand format.

De la plaine de la Limagne Sud à la montagne thiernoise, les territoires à l’est de Clermont sont différemment touchés par le dérèglement climatique. Mais les acteurs locaux tentent de faire face et de s’organiser, avec plus ou moins de bonheur quand il s’agit de faire bouger des lignes profondément enracinées. Néanmoins, les initiatives existent et se développent peu à peu, pas toujours en ligne droite, mais portées avec vaillance par quelques actrices et acteurs locaux éclairés et engagés.

Tikographie a pu recevoir trois d’entre eux le vendredi 13 octobre dernier, à l’occasion de la journée nationale de la résilience (même si ce n’était pas du tout prévu comme cela !). Nous avons pu échanger avec Jean-Pierre Buche, maire de Pérignat-ès-Allier et ancien agriculteur (« et bientôt paysan », précise-t-il) ; Blandine Chazelle, co-fondatrice et co-présidente de l’association Les Monts qui Pétillent à Viscomtat ; et Jean-Christophe Lacas, directeur de la médiathèque Entre Dore et Allier à Lezoux. Marie-Pierre Demarty, co-autrice de l’ouvrage « Si on ne le fait pas, qui le fera ? » et – bien sûr, ami.e lecteur.trice – rédactrice pour Tikographie – est librement intervenue dans la conversation pour apporter son éclairage transverse.

Nos intervenants ont d’abord parlé de la notion de résilience, qu’ils n’apprécient pas toujours selon le sens qu’on lui donne, mais dont ils relèvent les notions clé sous-jacentes. Comment ils travaillent sur ces aspects – adaptation, prévention, transformation face aux chocs écologiques passés, présents et futurs (proches) – dans la mesure du possible avec d’autres acteurs de leurs territoires. Quels sont les manifestations les plus prégnantes du dérèglement environnemental dans leur périmètre. Et comment imaginer des rapports d’entraide entre ces territoires, mais aussi vis-à-vis de Clermont Métropole.

La table ronde a fait l’objet d’un enregistrement audio intégral que vous trouverez ci-dessous.

Information sur notre prochain événement

Crédits photo et animation : Damien Caillard

Le podcast intégral

Vous pouvez accéder à un enregistrement « nettoyé » – pour une meilleure écoute – de la table ronde ici :

Liens complémentaires

Crédits

Merci à la médiathèque Entre Dore et Allier de Lezoux, en particulier Marie Guillemat, Jean-Christophe Lacas et l’équipe d’accueil pour avoir hébergé cette table ronde.

Tikographie est un média engagé localement, gratuit et sans publicité. Il est porté par l’association loi 1901 du même nom, Tikographie, dont l’objet social est à vocation d’intérêt général.

Pour continuer à vous proposer de l’information indépendante et de qualité sur les conséquences du dérèglement climatique, nous avons besoin de votre soutien : de l’adhésion à l’association à l’achat d’un recueil d’articles, il y a six moyens de participer à notre projet :

Envie de recevoir l’essentiel de Tikographie par mail ?

Vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre newsletter en cliquant sur le bouton ci-dessous. Résumé des derniers articles publiés, événements à ne pas manquer, brèves exclusives (même pas publiées sur le site !) et aperçu des contenus à venir… la newsletter est une autre manière de lire Tikographie.